Accéder au site

Lentilles de contact

3 types de lentilles de contact sont utilisables pour corriger la presbytie :

  • Les lentilles monofocales
  • Les lentilles multifocales
  • Les lentilles progressives

 

Lentille de contact progressive

 

Lentilles de contact monofocales

Ces lentilles ne sont prévues que pour corriger la vue qu'à une distance de vision bien précise. Le presbyte est équipé sur un oeil d'une lentille pour voir de près et sur l'autre oeil d'une lentille pour voir au loin (c'est le vieux principe du monocle).

Le cerveau reçoit une image nette et une image floue et fait le tri pour ne garder que la nette. Par exemple, si le patient presbyte lit un journal, l'oeil portant la lentille pour voir de près renverra sur la rétine de l'oeil une image nette, et l'autre oeil portant la lentille pour voir au loin, renverra une image floue.

 

Avantages

  • Pas de lunettes
  • Pas de distorsion de l'image sur les côtés
  • Si l'activité est incompatible avec le port de lunettes

 

Inconvénients

  • Il faut pouvoir supporter les lentilles ;
  • On ne voit net que d'un oeil pour les distances prévues, d'où le nom de monovision.
  • On ne voit net qu'à 2 distances (la distance prévue par la lentille pour corriger l'oeil gauche et la distance prévue par la lentille pour corriger l'oeil droit)
  • Fatigue visuelle possible

 

Les lentilles de contact progressives existent depuis quelques années. Leur fonctionnement est basée sur les caractéristiques de l'oeil humain et le pouvoir de sélection du cerveau.

 

Lentilles de contact multifocales

Appelées aussi lentilles bifocales concentriques, chaque lentille projette plusieurs images corrigées sur la rétine de chaque oeil : une pour chaque distance de vision pour laquelle la lentille a été conçue. Selon la distance à laquelle ont voit un objet, plusieurs images superposées sont projetées sur la rétine et transmise au cerveau qui fait le tri et ne conserve que la bonne image, l'image nette.

 

Avantages

  • Pas de lunettes
  • Pas de distorsion de l'image sur les côtés
  • Si l'activité est incompatible avec le port de lunettes

Inconvénients

  • Adaptation au port de ces lentilles spécifiques
  • Il faut pouvoir supporter les lentilles
  • On ne voit précisément net qu'à un nombre précis de distances
  • Fatigue visuelle possible (due au travail de tri des images par le cerveau)

 

 

 

Lentilles de contact progressives

Appelées aussi lentilles de contact à vision alternée, Ces lentilles sont comme des verres bifocaux, elles ont des zones de vision de près, à mi-distance et de loin, et jouent sur les caractéristiques du mouvement de l'oeil pour fonctionner

Principe d'une lentille de contact à vision alternée

Ce type de lentilles possède deux zones correctrices, l'un sous l'autre, celle pour la vision au loin au dessus de celle pour la vision de près.

Quand vous regardez de près, vous regardez en principe vers le bas : la lentille glisse sur votre oeil et votre pupille se retrouve devant la zone de correction de près.

Quand vous regardez au loin, vous regardez droit devant vous : la lentille glisse et votre pupille se retrouve devant la zone de correction au loin.

 

Avantages

  • Pas de lunettes
  • Pas de distorsion de l'image sur les côtés
  • Pratique si l'activité est incompatible avec le port de lunettes

Inconvénients

  • Adaptation au port de ces lentilles spécifiques
  • Il faut pouvoir supporter les lentilles
  • Gêne si vous devez voir de près un objet situé en hauteur, et réciproquement pour un objet loin situé en bas

 

Les autres procédés de correction de la presbytie :