Accéder au site

Les matières

Les verres progressifs, comme tous les autres verres correcteurs, étaient à l'origine, exclusivement fabriqués en verre minéral (le "vrai" verre).

La découverte, pendant la Seconde Guerre Mondiale, du CR39, matériau issu de la chimie, va révolutionner l'optique : léger, moins cassant que le verre (et donc moins dangereux pour les yeux en cas de bris) et doté de bonnes caractérsitques optiques, il ouvre la voie aux recherches pour trouver des remplaçants au verre minéral.

60 ans plus tard, les verres correcteurs sont désormais quasi-exclusivement fabriqués en verre organique, le verre minéral (entre 5 et 10% du marché actuel) étant voué à une proche disparition.

 

Détail des différents matières de verres progressifs

 

Avec certains de ses nouveaux matériaux, on peut désormais utiliser des lunettes dans des conditions impossibles avec du vrai verre minéral.

La matière minérale

Les matières organiques

 

A suivre : Les traitements de surfaces disponibles pour les verres progressifs