Accéder au site

La monovision dans le traitement de la presbytie

C'est la méthode la plus commune : un oeil est corrigé pour la vision au loin, et l'autre oeil est corrigé pour la vision au près. Avant de subir cette chirurgie laser, on vérifie que les patients supportent la vue en monovision, à l'aide de lentilles afin de déterminer si leurs yeux peuvent tolérer cette correction anormale de la presbytie.

Cette méthode a un bon succès, et des lunettes additionnelles sont rarement nécessaires. En contrepartie, cette technique occasionne fréquemment une fatigue visuelle, ainsi que la perte de la binocularité.